ABADAN


ABADAN
ABADAN

ABADAN

Ville du Khouzistan (Kh zist n) en Iran, Abadan (face="EU Upmacr" b d n) s’est développée autour de la raffinerie construite de 1910 à 1913, après la découverte des champs pétrolifères du Khouzistan; elle occupe une île alluviale, d’une superficie de 270 kilomètres carrés, entre le Cha al-‘Arab et le Bahmanchir, émissaire du K r n. La commodité des liaisons vers l’intérieur par le K r n, navigable jusqu’à Ahw z, et la proximité du port de Khorramchar (Khurramch hr) expliquent ce choix. Dans un premier stade, le développement de la ville est fonction de l’activité de la raffinerie qui emploie 25 000 personnes, en 1943, pour une population de 100 000 habitants. Mais, dans les phases ultérieures, la progression de la ville devient indépendante d’une activité qui stagne. En 1956, la population atteint 226 000 habitants: 27 700 personnes sont employées à la raffinerie qui n’occupe plus que 55 p. 100 de la population active de l’agglomération. Centre d’attraction pour l’exode rural des montagnards du Kurdist n et même du F rs, Abadan exerce son influence, à cette époque, jusqu’au voisinage d’Ispahan (Isfah n). L’arrêt de la croissance de la raffinerie (capacité: 21 Mt) et la disparition des activités portuaires d’exportation ont considérablement ralenti, dans une troisième phase, le développement de la cité. Les produits finis de la raffinerie, d’abord exportés par Abadan, le sont ensuite par le port de Bandar Machour, et les exportations de brut ont été transférées à ce dernier, puis à Kharg en 1966.

La population était de 296 000 habitants en 1976. Avant la guerre entre l’Iran et l’Irak (1980-1988), qui a partiellement détruit la ville, celle-ci avait une physionomie composite; elle associait des éléments planifiés directement liés à la raffinerie et des zones de développement spontané. Les quartiers résidentiels étaient occupés par le personnel de la raffinerie; ils présentaient un aspect moderne et une conception systématique, mais les niveaux sociaux étaient strictement délimités: cités ouvrières au nord-est, vers le Bahmanchir; quartiers de cadres moyens et supérieurs du côté du Cha al-‘Arab, les quartiers du Bazar ou d’Abadan-ville, au sud près du Cha al-‘Arab, le vaste quartier pauvre d’Ahmad bad, à l’est du Bazar, présentaient un aspect totalement anarchique, un type d’habitat traditionnel, une densité plus forte et un équipement urbain sommaire. Avec les bidonvilles, par ailleurs très rares en Iran, ils soulignaient la phase d’afflux incontrôlé de la population rurale. De grandes places et des faisceaux infranchissables de conduits de produits pétroliers créaient de profondes coupures du tissu urbain et réduisaient au minimum les relations entre les quartiers. Cette structure diffèrait de la charpente traditionnelle très soudée des villes islamiques iraniennes et exprimait l’implantation de toutes pièces d’un îlot industriel par une grande société capitaliste étrangère. La création de l’Anglo-Iranian Oil Company, parfois qualifiée de ville coloniale, constituait, en Iran, un phénomène urbain tout à fait exceptionnel.

Après la guerre, l’Iran reprend le raffinage du pétrole à Abadan, à une moindre échelle, dans de nouvelles installations.

Abadan
v. et port d'Iran dans une île du Chatt al-Arab, sur le golfe Persique; 300 000 hab. Très importante raffinerie de pétrole.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abadan — (film) is also the name of a 2003 Iranian movie from director Mani Haghighi, as well as the name of a town in TurkmenistanInfobox Settlement official name = Abadan image caption = pushpin latd=30|latm=21|lats=|latNS=N… …   Wikipedia

  • Abadan — Abadan …   Deutsch Wikipedia

  • ABADAN — ABADAN, island and seaport located in the province of Khuzistan at the southwest corner of Iran on the left bank of Shatt al Arab and about 60 km from the Persian Gulf. It grew into a big city because of its oil refinery. During World War II… …   Encyclopedia of Judaism

  • Abadan — Abadan,   Stadt in Iran, nahe der Mündung des Schatt el Arab in den Persischen Golf, etwa 310 000 Einwohner.   Wirtschaft:   Die Erdölraffinerie (erster Bau 1909, inzwischen eine der größten der Erde) und damit verbundene petrochemische Werke… …   Universal-Lexikon

  • Abadán — Abadán, ciudad y puerto de Irán en la provincia de Juzistán. Se alza sobre una isla del cauce del Shat al Arab, a 50 km del golfo Pérsico. En la década de 1980 sufrió bombardeos y ataques terrestres durante la guerra irano iraquí. 296.081 hab.… …   Enciclopedia Universal

  • Abadán — [ä΄bə dän′, ab΄ə dan′] 1. island in the Shatt al Arab, SW Iran: 42 mi (68 km) long 2. city on this island: an oil refining center: pop. 85,000 …   English World dictionary

  • Abadan — /ah beuh dahn , ab euh /, n. a city in SW Iran, on the Shatt al Arab: oil refineries. 306,000. * * * ▪ Iran Arabic  ʿAbbādān        city, extreme southwestern Iran. The city is situated in Khūzestān, part of the oil producing region of Iran.… …   Universalium

  • Abadan — 30° 20′ N 48° 17′ E / 30.33, 48.28 …   Wikipédia en Français

  • Abadán — اآبادان Abadán Bandera …   Wikipedia Español

  • Abadan — Original name in latin Abadan Name in other language ABD, Abadan, Abadan abadan, Abadano, Abadn, Abadn a ba dan, abadan, bdn, bdn, Абадан State code IR Continent/City Asia/Tehran longitude 30.3392 latitude 48.3043 altitude 6 Population 370180… …   Cities with a population over 1000 database


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.